Dernières actus

Informatique neuf pour votre entreprise ? Quels financements choisir ?

on 19 mars 2018

Financement de matériel informatique : les solutions.

Vous voulez changer votre matériel informatique, mais quels sont les différents modes de financements qui existent ?

Il existe trois modes de financement pour acquérir du matériel professionnel, chacun présente ses avantages et ses inconvénients.


Sanexco cabinet d'expertise comptableCes informations vous sont fournies en collaboration avec notre partenaire SANEXCO, cabinet d’expertise comptable.


Le financement de votre matériel sur fonds propres

Le financement sur fonds propre consiste à utiliser ses ressources financières personnelles pour financer son matériel professionnel. Ce mode de financement permet d’avoir une réelle indépendance, un contrôle total sur votre matériel, de ne pas supporter des charges d’intérêts. Néanmoins, il présente un inconvénient majeur : il fragilise votre structure financière immédiate (en termes de liquidité). De plus, il n’est pas fiscalement profitable puisque vous ne déduisez pas de votre résultat imposable les intérêts financiers.

Du point de vue comptable

La valeur du matériel est déduite du résultat par cinquième par année.
> Par exemple, un ordinateur acheté 2.500€ HT est déduit chaque année pour un montant de 500€ pendant 5 ans.

 

Du point de vue fiscal

La valeur du matériel est déductible de manière étalée sur 3 à 5 ans.
La dépréciation des éléments de l’actif immobilisé de l’entreprise constitue pour celle-ci une perte de substance, enregistrée par la comptabilité. Pour maintenir la valeur initiale des capitaux engagés dans l’entreprise, l’exploitant doit la compenser par un prélèvement sur les bénéfices de l’exploitation.

Ainsi, afin de reconstituer un capital qui permettra le remplacement de ces immobilisations, les amortissements pratiqués par l’entreprise viennent en déduction de son bénéfice imposable.

Du point de vue économique

Les sommes prélevées sur les bénéfices de l’entreprise en vue de compenser la dépréciation par l’usure ou la vétusté des éléments de l’actif sont normalement utilisées, en bonne gestion, pour assurer leur remplacement.
Ces sommes sont soit conservées en réserve jusqu’au renouvellement de ces éléments d’actif, soit immédiatement utilisées à des investissements nouveaux. Ces derniers assurent ainsi le remplacement des éléments vieillis ou usés et le maintien des moyens de production de l’entreprise.


Financer son informatique par crédit bancaire

Achat de mmatériel informatique par crédit bancaireLe crédit bancaire est la forme de financement la plus répandue, mais cela ne veut pas dire qu’elle est la plus avantageuse. En effet, lorsque vous financez votre matériel à crédit, vous supportez des charges d’intérêts. Le crédit est généralement assorti du nantissement du matériel qu’il a servi à payer.

L’avantage c’est que les charges d’intérêts sont déductibles fiscalement. De plus ce mode de financement est adapté et permis pour tous les types de matériel professionnel.

[ + ] Les avantages du crédit bancaire 

Le crédit bancaire permet d’obtenir de la trésorerie pour acheter du matériel professionnel pour votre entreprise. Vous aurez également la possibilité de la déductibilité fiscale des intérêts du crédit

[ – ] Les inconvénients du crédit bancaire

Les crédits bancaires peuvent exposer les entreprises à un risque de non-remboursement, en cas de mauvaise situation financière pour payer à la fois le taux d’intérêt du prêt et la somme empruntée

Par ailleurs une entreprise en difficulté financière a peu de chances d’obtenir un crédit bancaire. Ainsi, les banques privilégient un financement sûr où elles ne risquent pas de perdre leur argent. D’autre part, les prêts bancaires sollicités par les entreprises nécessitent souvent des cautions ou des garanties.


Du matériel informatique par leasing

Parc informatiqueLe leasing est une technique financière qui permet de louer du matériel professionnel neuf auprès d’un établissement habilité à faire du crédit-bail. Il s’établit sur une période convenue contractuellement à l’issue de laquelle, il est possible d’acheter ou non les biens loués. Il s’agit de l’option d’achat. En fait, l’établissement de crédit achète le matériel puis le met à la disposition de l’entreprise.

Lorsque vous achetez vos équipements informatiques, vous amortissez ces derniers généralement sur une durée de 3 à 5 ans (selon le type de matériel). Ainsi la location accélère vos possibilités d’évolution en vous permettant de changer vos équipements en cours ou fin de contrat pour coller aux évolutions du marché. Cela procure une flexibilité en fonction des évolutions technologiques mais également au niveau financier.

[ + ] Les avantages du leasing

> Obtenez l’équipement dont vous avez besoin sans avoir à payer à l’avance le coût total. Opter pour la location de matériel informatique, c’est faire des économies sur votre budget.
> La location n’affecte pas votre capital. Particulièrement avantageux pour les sociétés qui doivent préserver un certain niveau de fonds disponibles.
> Le coût total de la location est déductible du revenu imposable pour le matériel informatique.
> Si l’entreprise est assujettie à la TVA, elle peut la récupérer.
> Effectuer des paiements mensuels au fil du temps vous permet de préparer un plan financier et limiter les dépenses imprévues.
> Les sociétés de leasing prennent souvent en charge la maintenance du matériel loué, ce qui allège votre responsabilité et vous fait faire des économies.
> Souvent, le crédit-bail permet aux entreprises d’avoir accès à un équipement de niveau supérieur qu’elles ne peuvent pas se permettre en comptant uniquement sur leur propre budget.

[ – ] Les inconvénients du leasing

> La location peut finir par avoir un coût plus élevé. Si la durée d’amortissement et celle de déduction des loyers ne sont pas très proches, alors le leasing n’est pas fiscalement intéressant.
> Bien que le contrat de crédit-bail puisse apporter quelques avantages, il peut s’avérer aussi très rigide, liant l’entreprise et la société de leasing pendant plusieurs années. Dans certains cas, l’entreprise locataire sera obligée de continuer à effectuer des paiements pour le matériel, même si elle ne l’utilise plus.
> Avec le leasing, l’entreprise est toujours à la merci du crédit bailleur. N’étant pas réellement propriétaire de l’équipement, l’entreprise doit suivre les directives et tenir compte des exigences de la société de leasing.

Un projet de matériel informatique en tête ?

Notre équipe est à votre disposition pour vous aider à définir vos besoins en matière de matériel informatique et de logiciels. Et maintenant, vous savez qu’il y a diverses solutions pour le financement !


 

Team AcolITInformatique neuf pour votre entreprise ? Quels financements choisir ?